Accueil du site > Stars celebrites > Évènements > Adieux > Annie Girardot n’est plus

Annie Girardot n’est plus

La comédienne Annie Suzanne Girardot est morte ce 28 février dernier à Paris. Une triste nouvelle dans l’histoire du cinéma français.

Décès d’Annie Girardot : le cinéma français en deuil

Surnommée « Madame Marguerite », et connue au cinéma pour son interprétation dans le film « Mourir d’aimer », Annie Girardot nous a quittés. L’actrice souffrait de la maladie d’Alzheimer depuis 2006. Un trouble qu’elle, sa fille et sa petite fille n’ont pas cherché à démentir à la presse lors d’une entrevue qu’elles ont accordée à Paris Match. Annie Girardot n’est pas la première de sa famille à en être affectée, son frère lui aussi en est mort quelques années auparavant. Pour les Français, Annie Girardot est devenue l’icône symbolique de cette maladie incurable.

S’en suivent alors sept ans de bataille, notamment pour ses proches, tandis qu’Annie Girardot ne se rend compte de rien. Les dernières années de sa vie, l’actrice les a passées en retrait du monde, soignée dans un établissement spécialisé. Elle décède alors, à 79 ans, dans l’après-midi du lundi 28 février 2011 à l’hôpital Lariboisière à Paris. Ses obsèques seront célébrées le 4 mars 2011 en l’Église Saint-Roch, avant d’être inhumée au cimetière du Père-Lachaise dans le 20e arrondissement de la capitale.

Annie Girardot : retour sur le parcours incroyable d’une figure emblématique

Quand on parle d’Annie Girardot, impossible de ne pas évoquer son incroyable carrière. Récompensée par trois césars et deux molières au cours de sa carrière, cette célèbre comédienne à la voix inoubliable incarnait l’une des actrices les plus marquantes des années folles. Annie Girardot avait débuté sur les planches à la Comédie française, avant de se consacrer ensuite au cinéma. Après quelques apparitions peu brillantes au cinéma, Annie Girardot gravit les marches du succès alternant comédies et mélodrames, et fait un vrai carton au box-office dans « la Zizanie » ou « Tendre Poulet ». Mais son grand succès, elle le doit surtout à son rôle de Madame Marguerite, une institutrice d’école qu’elle interpréta en 1970.

Annie Girardot reçoit en 1977, son tout premier césar de la meilleure actrice pour son rôle dans « Docteur Françoise Gailland ». La belle, passe les années suivantes aux côtés des plus grands du cinéma tels que Marcel Carné, Jean Delannoy ou Gilles Grangier qui ont beaucoup contribué à sa notoriété. Son deuxième oscar, elle le reçoit en 1996 pour son rôle dans « les Misérables ». Durant la cérémonie Annie Girardot fait un discours particulièrement mémorable et poignant sur son combat contre la maladie d’Alzheimer. Enfin, elle reçoit en 2002 son troisième oscar pour son rôle dans « le Pianiste », un film réalisé par Mickael Haneke et se voit remettre un Molière d’honneur pour l’ensemble de sa carrière la même année.




  • Dossiers complets sur les femmes d’influence de nos jours

    PERSONNALITé
  • Pour toutes les passionnées de musique, voici une rubrique essentiellement consacrée aux stars et célébrités du showbiz

    MUSIQUE
  • Les acteurs et actrices célèbres suscitent depuis toujours notre curiosité. Découvrez-les dans cette rubrique.

    CINEMA
  • Les grandes chaînes de télévisions du monde entier ont également leurs stars et leurs célébrités. Qui sont-ils ?

    TéLéVISION