Accueil du site > Sante > Nutrition et sante > Les antioxydants > Antioxydants : les plus et les moins

Antioxydants : les plus et les moins

Présents dans la plupart des produits alimentaires dédiés à la peau, les antioxydants sont de plus en plus prisés aujourd’hui. Mais est-ce toujours efficace et sûr ?

Les raisons de recourir aux antioxydants

Pollution, mauvaise alimentation, soleil… ne font pas bon ménage avec la peau. Ils provoquent en effet une accumulation des radicaux libres, en partie responsables du vieillissement cutané prématuré, voire certains cancers. La parade ? Les antioxydants capables de les neutraliser. Caroténoïde, vitamine C, vitamine E… Puisque le corps n’en fournit pas assez, il doit « se ressourcer » ailleurs. Normalement, une alimentation saine et équilibrée en fruits et légumes suffit largement pour apporter les quantités nécessaires en vitamines C et E, et en caroténoïdes. Et pourtant, pour plusieurs d’entre nous, le train de vie actuel ne permet pas, en pratique, de se nourrir comme il faut. C’est pour ça que le fait de recourir aux gélules d’antioxydants est alors bien tentant.

Les avantages des antioxydants

Les antioxydants préparent efficacement la peau au soleil. Pour cela, les compléments alimentaires doivent réunir plusieurs antioxydants. En cure préventive d’un à trois mois avant et pendant une exposition au soleil permet par exemple de diminuer les risques de sensibilité de la peau au soleil. L’action antiradicalaire des antioxydants freine le stress oxydatif lié aux rayonnements solaires. Bien entendu, ces compléments ne représentent pas une protection solaire ! Par ailleurs, les antioxydants sont également très bénéfiques en cas de lucite estivale. Les peaux claires sont plus sensibles aux UV, aussi, à la première exposition solaire sans protection, des boutons rougeâtres qui démangent apparaissent sur les parties visibles du corps. Débutée un mois avant le départ des vacances, une cure de caroténoïde peut alors être bénéfique pour échapper à l’allergie solaire. Ils absorbent en effet l’énergie solaire des radicaux libres allergisants entraînés par les UVA.

Des précautions à prendre

Un excès en antioxydants serait nocif. Une prise régulière, sur plusieurs années, des compléments alimentaires à base de vitamines E, C et bêtacarotène, pourrait être responsable de l’apparition de plus de 130 maladies, dont le cancer ou le diabète. En excès, les antioxydants iraient à l’inverse de la protection escomptée. Sur l’épiderme par exemple, ils rendraient les éventuelles cellules cancéreuses beaucoup plus résistantes. Un déséquilibre entre antioxydants et radicaux libres peut survenir, appelé « stress oxydatif ou oxydant », soit par surproduction des seconds, soit par insuffisance des premiers. Le mieux est alors de suivre une cure d’antioxydants à court terme, et espacée : une cure pas plus de trois fois par an serait l’idéal. Enfin, gardez bien à l’esprit que les antioxydants ne remplaceront jamais les apports des aliments.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL