Accueil du site > Sante > Psychologie > L’automutilation : un problème récurrent chez les adolescents (...)

L’automutilation : un problème récurrent chez les adolescents gothiques

Éduquer un(e) adolescent(e) est une tâche plutôt ardue. Le problème est de plus en plus complexe quand il (elle) commence à se poser des problèmes existentiels avant ses 18 ans. Découvrez le phénomène de l’automutilation chez les adolescents ainsi que les meilleures façons de la prévenir.

Mouvement gothique et automutilation

L’automutilation est par définition le fait pour une personne de s’infliger des blessures afin de se sentir mieux. Cette pratique est très fréquente chez les adolescents à tendance gothique dans les pays occidentaux. Plus de 50% des adolescents qui adhèrent à la culture gothique recourent à l’automutilation chaque année. Soulignons que le mouvement gothique est une culture à tendance métaphysique ancrée sur la fascination pour tout ce qui est macabre.

Les adolescents gothiques s’habillent souvent de noir avec des maquillages originaux et provocants. Ils se démarquent volontairement des usages sociaux afin d’attirer l’attention. Des pratiques dangereuses comme l’auto brûlure, la scarification, la pendaison par l’épiderme et toutes autres formes d’automutilation sont divinisées chez les gothiques. En fait, ces pratiques permettent aux adhérents de confirmer leur appartenance au mouvement et vaincre leurs souffrances intérieures.

L’automutilation : comment la prévenir ?

Selon les psychologues, la tendance à l’automutilation ne naît pas de la culture gothique. En fait, elle est développée depuis la petite enfance. Dès lors, les adolescents enclins à l’automutilation sont automatiquement attirés par le mouvement gothique et s’y complaisent après adhésion. L’automutilation est causée par un sentiment de rejet et de solitude. L’adolescent se sent incompris et décide de se confiner dans son petit monde. Afin d’oublier ses soucis au cœur de la solitude, l’adolescent gothique recourt souvent à l’automutilation.

Les filles sont les plus portées sur l’automutilation dans l’univers du gothique. Chez les filles gothiques, le recours à l’automutilation est souvent favorisé par d’autres troubles psychiques comme la boulimie ou l’anorexie. La seule façon de la prévenir, c’est d’accorder une attention particulière à ses adolescents qui se complaisent dans l’univers du gothique. Ils se sentent seuls et incompris. Il est nécessaire de les écouter et surtout leur témoigner de l’affection. L’assistance d’un thérapeute n’est jamais superflue dans ce genre de souci.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL