Accueil du site > Sante > Therapies > Phytothérapie : des plantes contre les maux d’hiver

Phytothérapie : des plantes contre les maux d’hiver

Le rhume et le mal de gorge invalident beaucoup de personnes durant la période de l’hiver. Il est pourtant possible de les prévenir et même d’en guérir grâce à la phytothérapie.

Phytothérapie : se revigorer et combattre le rhume à l’aide du ginseng

Le ginseng fait partie des plantes longtemps reconnues pour ses vertus médicinales, notamment pour combattre les états de fatigue et renforcer le système immunitaire. L’Organisation mondiale de la santé ou OMS reconnaît d’ailleurs que les actions de cette plante, ou plus précisément de la racine du « panax ginseng », sur les capacités mentales et physiques, sur le manque de concentration et sur la revitalisation des personnes convalescentes sont cliniquement prouvées. Il a été également prouvé scientifiquement que cette plante aide l’organisme à se défendre contre les agressions virales propres à l’hiver.

Ainsi, le ginseng est préconisé pour combattre le rhume ou le prévenir. Il est disponible en racines entières, sous forme de poudre de racines séchées, en gélules, en extrait liquide, etc. L’OMS conseille une prise quotidienne d’environ 0,5 à 2 grammes de ginseng, de préférence le matin étant donné qu’il peut provoquer des insomnies. La cure doit durer entre 3 semaines et trois mois pour en tirer un maximum de profit. Cependant, le ginseng a des effets secondaires et sa prise est déconseillée en cas d’hypertension artérielle, de diabète, de maladies cardiovasculaires, etc.

Phytothérapie : combattre la toux, le mal de gorge et le rhume

Les échinacées ou Echinacea renferment certains éléments qui ont une action bénéfique sur le système immunitaire. Elles contiennent notamment de l’acide cichorique, des polysaccharides, des échinacosides et des alkylamides qui stimulent l’activité des globules blancs contre les attaques extérieures diverses sur l’organisme. Pour prévenir le rhume ou en guérir, ces plantes constituent ainsi de bons remèdes. Par ailleurs, pour augmenter leur efficacité, les Echinacea peuvent être associées au thym ou Thymus vulgaris pour ses vertus anti-infectieuses et au romarin ou Rosmarinus officinalis pour ses propriétés fluidifiantes.

Pour combattre le mal de gorge, l’Agence européenne du médicament, communément connue sous l’abréviation Ema, reconnaît que la racine de guimauve peut être utilisée pour le traitement des irritations au niveau de la bouche et de la gorge, ainsi que de la toux sèche. La racine de guimauve renferme notamment en grande quantité des mucilages qui atténuent l’inflammation et accélère la cicatrisation. En outre, du chêne ou Quercus robur, du thym ou Thymus Vugaris, de la menthe ou Mentha piperita et une échinacée ou Echinacea purpura peuvent être associées à la guimauve pour combattre la toux.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL