Accueil du site > Sante > Therapies > Le blues hivernal, comment y échapper ?

Le blues hivernal, comment y échapper ?

Le ciel gris de l’hiver a des impacts sur notre humeur et notre moral, certaines personnes présentent même les symptômes d’une légère dépression, c’est le blues hivernal. Mettez fin à votre dépression saisonnière avec la luminothérapie.

Comprendre le blues hivernal

Près de 10% de la population souffriraient du blues hivernal chaque année. La dépression saisonnière concerne aussi bien les hommes que les femmes. Ce phénomène s’explique par le fait que les jours sont plus courts durant l’hiver. Du coup, notre corps manque de lumière et cela entraîne des effets négatifs sur le fonctionnement de l’organisme. Cela notamment au niveau du cerveau, lequel sécrète plus de mélatonine et moins de sérotonine en période hivernale. La mélatonine est l’hormone responsable du sommeil.

Ainsi, nombreux sont les symptômes liés au blues hivernal. Dans la plupart des cas, cette petite dépression se manifeste par une envie permanente de dormir ainsi que par une diminution évidente du dynamisme. Certaines personnes ressentent la fatigue tandis que d’autres se sentent tristes et particulièrement susceptibles sans raison apparente. Durant cette période, il est également possible de prendre du poids car la chute du taux de mélatonine peut favoriser l’envie de manger des aliments sucrés et donc souvent caloriques tels que des gâteaux, des chocolats...

La luminothérapie pour vaincre le blues hivernal

La luminothérapie constitue une solution efficace permettant d’échapper au blues hivernal. Cette méthode consiste en un traîtement à base de lumière. En effet, l’objectif est de palier le manque de soleil lié au raccourcissement des jours. La luminothérapie utilise plusieurs outils afin d’obtenir une lumière blanche de forte intensité se rapprochant le plus possible de la lumière de 50 000 lux rayonnant au moment des saisons chaudes. La méthode la plus connue consiste à utiliser une lampe. Cette dernière doit émettre une lumière de 10 000 lux à laquelle il est nécessaire de s’exposer quotidiennement durant 30 minutes pour que la thérapie soit efficace.

Outre les lampes, il existe également d’autres outils employés en luminothérapie tels que le stimulateur d’aube. Il s’agit d’un réveil muni d’un système projetant une lumière intense de façon progressive. Le but de cet appareil est de vous permettre un meilleur sommeil et un réveil tout en douceur grâce à la lumière qui apparaît progressivement. Pour renforcer les effets de la luminothérapie, pratiquez un sport et essayez de rester actif chez vous. Dès que le temps le permet, sortez un peu, en effet, le fait de rester cloîtré chez soi peut également constituer un facteur favorable à ce blues saisonnier.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL