Accueil du site > Sante > Massage > Techniques de massage > Le Chi nei tsang ou le massage du ventre

Le Chi nei tsang ou le massage du ventre

Le Chi nei tsang est une technique de massage ciblée sur le ventre et les organes internes. Le ventre est considéré comme le centre de notre énergie : les substances déterminant le fonctionnement du cerveau se trouvent dans le ventre.

Le ventre, notre deuxième cerveau

Le Chi nei Tsang est issu de la médecine traditionnelle chinoise basée sur l’indissociabilité du corps et de l’esprit. En effet, le terme Chi nei stang signifie « travailler l’énergie des organes internes. » Le massage consiste donc à rétablir une bonne circulation de l’énergie dans notre ventre. Ce dernier est considéré comme notre deuxième cerveau, particulièrement l’abdomen. Toutes les substances visant à stimuler notre cerveau s’y retrouvent : la dopamine, le norépinephrine, la métonine, l’acétylcholine, l’oxyde nitrique et la sérotonine. Le ventre est la partie où se concentre la pharmacopée biochimique indispensable pour notre détente, notre joie de vivre ou notre épanouissement. Le Chi nei tsang possède les mêmes principes que le Kung-Fu et le Tai Chi Chuan.

Les principes du Chi nei tsang

Massage de guérison, le Chi nei tsang permet une réharmonisation psychocorporelle pour stimuler chaque système : digestif, lymphatique ou énergétique dans le but d’aider l’organisme à repartir du bon pied. Ces systèmes sont reliés au centre abdominal où se situe le stress, les tensions pouvant entraîner des obstructions. Les gestes simples aident à éliminer les résistances physiques, émotionnelles ou mentales causant parfois les maladies. Il aide donc à libérer les énergies négatives enfermées dans le corps. En les éliminant, le massage permet au corps de retrouver l’équilibre et une vitalité naturelle. Le Chi nei Tsang s’adresse aux personnes sujettes à des ballonnements, à des états d’anxiété ou de stress, au manque d’énergie. Le massage détofixie le corps et rebooste le tan-tien, les énergies situées sous le nombril.

Le Chi nei tsang : prendre soin de son ventre soi-même

Le Chi nei tsang peut se pratiquer en automassage. Le faire soi-même en exerçant de petites frictions sur le ventre permet de diriger ses émotions. Étant une partie sensible, le ventre se masse en douceur, il est important d’écouter sa respiration, de canaliser son énergie grâce au contact entre les doigts et le ventre. Le massage par pétrissage ou malaxage est le plus intéressant, car il effectue des petites vagues sur l’ensemble du ventre. Pour les personnes voulant réduire leur cellulite, elles peuvent compléter cette technique par le palpé-roulé. Pour se sentir apaiser, l’automassage du ventre peut se faire le soir avant de dormir. Il suffit de masser le ventre en effectuant de petits cercles autour du nombril avec l’index et le majeur sans oublier de se concentrer sur sa respiration.Le ventre est composé de 100 millions de neurones contrôlant notre corps et notre esprit. En prendre soin, contribue à retrouver bien-être et sérénité.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL