Accueil du site > Sante > Les cinq vertus de la sauge

Les cinq vertus de la sauge

La sauge ou Savia officinalis est une plante aux mille vertus. Elle est efficace contre les bouffées de chaleur, les pertes de mémoire, la ménopause, les ballonnements... C’est pourquoi d’après le dicton provençal « qui a de la sauge dans son jardin n’a pas besoin de médecin. »

La sauge contre les bouffées de chaleur et la transpiration

Plante médicinale utilisée dans la Grèce et la Rome antique, la sauge était soumise à un rituel sacré en raison de ses nombreuses vertus. En herboristerie, la sauge officinale est la plus utilisée tandis qu’en aromathérapie, la sauge sclarée est plus prisée pour son huile essentielle. Grâce à ses phytooestrogènes ou oestrogènes végétaux, la sauge permet de diminuer les oestrogènes durant la ménopause qui sont la cause des bouffées de chaleur. Elle permet également de réguler une transpiration excessive grâce à ses actions antisudorifique, selon une étude démontrée dans les années 30. Une infusion de sauge est conseillée pour réguler les dysfonctionnements dus à la ménopause, mais aussi pour les manifestations du syndrome prémenstruel et les règles difficiles.

La sauge pour tonifier la mémoire et adoucir la gorge

La mémoire peut être améliorée par la sauge. Elle limite l’oxydation des corps gras du système nerveux et freine leur détérioration. Les études montrent que la sauge serait efficace pour traiter la maladie d’Alzheimer. Comme la maladie est causée par une baisse du taux d’acétylcholine, la sauge inhibe l’enzyme responsable de sa destruction. Pour bénéficier de ses bienfaits, la sauge peut se consommer sous forme de capsules de feuilles séchées, d’extrait de feuilles ou d’huile essentielle. Pour ce dernier cas, il est conseillé de consulter un aromathérapeute. Ses propriétés antiseptiques permettent à la sauge de limiter le développement des agents infectieux, ses vertus antioxydantes freinent la réponse inflammatoire et son pouvoir astringent élimine les écoulements causés par les inflammations. En gargarisme ou en inhalation, la sauge adoucit la gorge.

La sauge contre l’herpès labial

Associée à un antiviral, la sauge peut éliminer efficacement ce virus. Mélangée avec d’autres huiles essentielles comme le tea tree et diluée dans de l’huile végétale, elle s’applique sur le bouton. Grâce à ce mélange, vous pouvez anticiper la migration du virus. Selon les résultats d’une recherche publiée en 2001, l’association de la sauge et de la rhubarbe permet de lutter contre l’herpès labial. Une pommade composée d’extraits des deux plantes est plus efficace que le médicament conventionnel à base d’acyclovir. Ses vertus antiseptiques lui permettent de traiter les lésions bénignes de la peau et de freiner la prolifération de bactéries. Si vous voulez cultiver de la sauge, préférez l’officinale qui se transforme en arbrisseau au bout de 2 ans, plus résistant en hiver. Déposez-la dans un endroit ensoleillé. Les feuilles se cueillent après la Saint-Jean.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL