Accueil du site > Sante > Psychologie > Déceller une déprime ou une dépression, un début pour y faire (...)

Déceller une déprime ou une dépression, un début pour y faire face

Les petites dépressions ne sont pas toujours faciles à diagnostiquer. Pourtant, si l’on ne fait pas attention aux symptômes de la dépression, elle risque alors de s’aggraver. Une personne dépressive a besoin de son entourage pour s’en sortir ; c’est pourquoi nous vous donnons ici quelques clés pour aider une personne dans le besoin.

Tout le monde ou presque a connu à un moment de sa vie une période de cafard ou un coup de blues. Vous vous sentez mal, sans vie, triste... Bref, vous n’avez envie de rien sauf de rester couché. Faîtes très attention car cela cache une déprime déjà développée ou en cours de développement. Il ne faut pas prendre cela à la légère, sachez-le.

En général, la déprime passe toute seule, ce qui n’est pas le cas d’une vraie dépression. La dépression est une vraie maladie que l’on ne doit en aucun cas prendre à la légère. Elle demande un vrai suivi médical et une surveillance toute particulière.

La dépression est un malaise certes mais qui n’est pas passager. Une fois installée il est très difficile de la déloger. Une personne dépressive est en effet incapable de se distraire car elle pense que finalement, ça n’arrange rien à son mal à elle. La dépression serait d’ailleurs plus fréquente chez les femmes jusqu’à la cinquantaine.

Comment reconnaît-on une personne dépressive ?

On la reconnaît car elle ne fait plus du tout attention à son environnement, aux personnes qui l’entourent. Elle vit dans une bulle à elle avec ses soucis personnels et refuse presque de s’en sortir. Le mal-être d’un ou d’une dépressive prend le dessus sur tout, les priorités ne sont plus du tout les mêmes.

Voici quelques symptômes à connaître pour reconnaître une personne dépressive :

- souffrance morale

- absence d’intérêt

- baisse ou augmentation de l’appétit

- insomnie ou au contraire trop besoins de sommeil

- agitation ou au contraire mollesse

- difficultés de concentration

- pensées morbides

- perturbations du sommeil

- disparition de désir sexuel

Les conseils que nous pouvons vous donner :

Si vous connaissez une personne dépressive, surtout ne lui demandez pas de se secouer en lui disant que cela va passer. Vous seriez incomprise mais le ou la dépressive se sentirait lâché par tout le monde. Limitez cela car cela risquerait de développer son sentiment de culpabilité qui est déjà fortement développé. Soyez une oreille attentive, écoutez la personne sans pour autant jouer le conseiller, ce n’est pas votre rôle et de plus vous risqueriez d’employer des mots non-adaptés aux circonstances.

Il ne faut surtout pas essayer de faire en sorte de parler trop avec un dépressif sous peine d’envenimer les choses et faire le contraire de ce que vous souhaitiez réellement faire.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL