Accueil du site > Sante > Psychologie > Comment vaincre la dysmorphophobie ?

Comment vaincre la dysmorphophobie ?

La beauté physique est une qualité que la majorité des gens souhaitent posséder en permanence. Il arrive cependant que notre manque de confiance en soi devienne un obstacle à la sauvegarde de cette qualité. Comment y remédier ?

Qu’entend-on par dysmorphophobie ?

La dysmorphophobie, appelée aussi laideur imaginaire, est vraiment une maladie psychologique caractérisée par le fait de se sentir en permanence laid et donc risible dans la société. La dysmorphophobie porte généralement sur une partie du corps jugée par le patient/la patiente difforme et anormale : le nez, les mains, les fesses ou encore la corpulence. Des thérapeutes américains ont récemment fait des recherches sur la dysmorphophobie. Ils se sont ensuite attelés à mobiliser les gens sur les dangers réels qu’une telle maladie peut provoquer dans la société.

Les causes de la dysmorphophobie sont encore confuses mais les thérapeutes affirment qu’elle est fondamentalement due à une diminution sévère de l’estime de soi rendant la personne incapable de se sentir belle et attirante. La dysmorphophobie touche en majeure partie les adolescents et entraîne des troubles comportementaux comme la dépression, la timidité ou l’anorexie mentale. Quand le patient/la patiente reste incompris durant un certain temps, il est fort probable qu’il/elle recourt au suicide.

Comment soigner la dysmorphophobie ?

La dysmorphophobie est réellement un handicap social dans la mesure où elle empêche la personne de s’épanouir et de croquer la vie à pleines dents. Étant une maladie imaginaire, la solution efficace contre la dysmorphophobie n’est nullement la chirurgie esthétique. L’essentiel est d’aider la personne à retrouver une bonne estime de soi au lieu de se complaire dans le masochisme et la mésestimation constante de sa personne.

Il est évident que le malade a besoin d’assistance. Le mieux, c’est de l’amener chez un psychothérapeute afin qu’il puisse évacuer ses angoisses et sa culpabilité intérieure. Pour soigner une telle maladie, les psychothérapeutes recourent souvent à des techniques comme l’hypnose. Il arrive également que les thérapeutes organisent « un groupe de parole » afin que les malades puissent s’exprimer et surtout s’écouter les uns les autres. Les antidépresseurs sont rarement utilisés sauf si la dépression atteint un degré alarmant ou le malade est au bord du suicide.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL