Accueil du site > Sante > Crise de panique : un problème qui peut être sumonté

Crise de panique : un problème qui peut être sumonté

Elle survient à tout moment, très angoissante elle ne dure que quelques minutes. Heureusement, des techniques très simples existent pour remédier à la crise d’angoisse.

La crise panique, un problème qui peut toucher tout le monde

Appelée aussi « attaque de panique », la crise de panique est une crise d’angoisse très violente qui prend quelques minutes. Des sondages ont montré que les femmes sont deux fois plus touchées que les hommes et dans la plupart des cas, la première crise d’angoisse apparaît pour la première fois entre 20 et 30 ans. Ces crises apparaissent souvent dans des situations d’anxiété courantes : coincé au milieu d’une file d’attente, dans une foule dans le métro, dans les embouteillages...En réalité, les personnes touchées se mettent à l’écoute de leurs sensations et se laissent submerger par la peur : battements de coeur, vertige, transpiration …

Pour elles, ces symptômes sont perçus comme des signes avant-coureurs d’un événement tragique : elles perdent le contrôle total de leur corps. Il s’agit d’un problème qui concerne tout le monde. Certains facteurs favorisent tout de même leur apparition. Aussi, un événement bouleversant, qu’il soit triste, un deuil ou une séparation, ou plutôt heureux tel qu’une naissance, déstabilise la personne et la rend plus vulnérable au sentiment de la peur. Et curieusement, c’est lorsque cet événement finit par être accepté et que la vie reprend son cours que la crise survient !

Surmonter ses émotions pour mieux les contrôler

Face à ce problème gênant, voire invivable, quelques solutions plus ou moins efficaces existent afin de le limiter. Si vous avez déjà ressenti une crise de panique, il convient d’adopter certaines règles de vie : en pratiquant une activité sportive régulière, en apprenant une technique de relaxation du yoga ou du do in, en évitant la consommation de café ou de thé, en préservant bien son sommeil, enfin, le plus corsé consiste à confronter quotidiennement sa peur et en faisant l’effort d’y faire face.

Les médecins croient que ce trouble à répétition est le résultat d’un déséquilibre chimique dans le cerveau. C’est la raison pour laquelle ils proposent une thérapie comportementale et cognitive. De toutes les solutions qui existent, le traitement est la meilleure solution de réduire la fréquence des crises. En pratique, le patient apprend à surmonter ses émotions en revivant, avec son médecin, certaines situations angoissantes. Car mieux le médecin connaîtra les réels symptômes, plus il sera en mesure d’opter pour le traitement qui convient. Dans bien des cas, ce type de traitement peut durer entre une dizaine de semaines, et peut aller jusqu’à deux ans.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL