Accueil du site > Sante > Prévention et traitement > L’onychophagie : comment s’en débarrasser ?

L’onychophagie : comment s’en débarrasser ?

L’onychophagie, c’est le terme médical qui désigne l’habitude qu’ont, certaines personnes de se ronger les ongles. Souvent, elle disparaît à l’âge adulte, mais si ce n’est pas le cas, elle devient un calvaire quotidien.

L’onychophagie : les causes

Dans la petite enfance, il est courant de voir les bébés sucer leur pouce, ou introduire leurs mains dans la bouche, et les mordiller. Avec l’âge, cette habitude diminue, mais d’après des études, chez certains adolescents, elle continue à cause de nombreux facteurs : transformations du corps, biologiques (arrivée des premières règles), les responsabilités, la peur de l’échec scolaire. De même chez les adultes, l’onychophagie est présente. Souvent, c’est un acte inconscient : dès que nous sommes stressés ou anxieux, ou lorsque nous traversons une foule d’émotions, nous nous rongeons les ongles. Chez certains sujets, le fait de se ronger les ongles permet de se libérer et de se déstresser.

Mais cet acte abime nos ongles, et les rend inesthétiques. Tous les efforts consacrés à leur entretien, tels que la manucure, ou la pose du vernis sont vains. Par ailleurs, cette habitude est mauvaise pour l’hygiène, car à force de se ronger les ongles, ils se brisent, une plaie peut se former ouvrant la porte à toutes sortes de microbes. Porter les ongles à la bouche favorise l’entrée de ces parasites dans tout l’organisme. Des scientifiques ont prouvé, que se ronger les ongles sans cesse entrainerait, un dysfonctionnement cérébral et une perte d’intelligence.

L’onychophagie : les traitements

Conscient des effets néfastes de ce problème, les chercheurs ont mis au point des traitements anti-onychophagie. Cependant, il faut veiller à préciser qu’il existe deux sortes d’onychophagie : légère et sévère. La première n’apparaît que dans certaines situations de stress ou de tension, et n’est pas habituelle. Par contre, la seconde est une vraie maladie. Le sujet ne peut plus se débarrasser de cette manie, il se ronge les ongles jusqu’à ce qu’ils saignent et deviennent douloureux.

En pharmacie, il est possible de trouver toute une panoplie de traitements : les vernis au goût amer, qui dissuadent de se ronger les ongles, ou bien encore, les faux ongles, qui sont des prothèses très solides, et protègent les ongles naturels. Si malgré ces dispositifs, l’onychophagie persiste, il est alors nécessaire de consulter un spécialiste en la matière. Grâce à des thérapies comportementales et psychothérapeutes, le praticien va aider le patient dans sa démarche, en lui faisant faire un travail intégral sur lui-même : par exemple, l’aider à diagnostiquer les causes du stress et à lui redonner confiance en lui.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL