Accueil du site > Sante > Grossesse > Santé du bébé > Comprendre l’énurésie nocturne de l’enfant

Comprendre l’énurésie nocturne de l’enfant

À un âge où généralement la propreté est une notion acquise chez un enfant, certains continuent de faire pipi au lit. C’est l’énurésie. Ce que vous devez savoir.

L’énurésie, c’est quoi ?

Il peut arriver qu’à deux ou trois ans, un enfant ne puisse se retenir de faire pipi pendant son sommeil. Ce sont des émissions involontaires et inconscientes d’urine qui surviennent beaucoup plus souvent la nuit que le jour. Le pipi au lit s’appelle énurésie uniquement à partir de cinq ans. Il est important de comprendre que l’énurésie n’est pas une maladie. En effet, ce phénomène apparaît chez un peu plus de 10% des enfants, avec une grande majorité de garçons. Elle peut durer jusqu’à huit ou neuf ans. Mais si l’énurésie dure jusqu’à cet âge, il est tout de même recommandé de prendre rendez-vous chez le médecin pour être sûr qu’il ne s’agit pas d’une infection urinaire. D’ici là, il n’y a pas de grandes raisons de s’inquiéter, car, dans la majorité des cas, le problème du pipi au lit s’arrange spontanément.

Les causes de l’énurésie

Il existe deux principales catégories d’énurésie. La catégorie primaire caractérisée par un mauvais contrôle sphinctérien, et la secondaire qui se déclare après une longue période de propreté. L’énurésie peut avant tout résulter de l’hérédité. Le phénomène peut en effet se déclarer chez un enfant dont un des parents a été lui-même confronté à se problème durant son enfance. Cette incontinence peut également être due à une diminution de l’hormone antidiurétique ADH, qui agit normalement contre les fuites nocturnes. À part cela, ce problème peut être causé par une maturation nerveuse encore insuffisante ou même mauvaise, l’enfant n’ayant pas de contrôle sur son sphincter. Dans certains cas, l’énurésie peut être l’expression d’un petit problème d’ordre psychologique ou même affectif. Par exemple, l’enfant fait pipi au lit, car il est angoissé.

Les solutions face à l’énurésie

Il faut éviter à tout prix de le culpabiliser, car cela peut augmenter l’ampleur du problème, tout comme de gronder l’enfant s’il urine en pleine activité dans la journée. Au contraire, il est essentiel de le rassurer en dédramatisant la situation. Quelques petits moyens peuvent aussi être efficaces pour prévenir cette sorte d’incontinence. Parmi ceux-là, éviter de donner beaucoup à boire à l’enfant le soir venu, surtout avant le coucher. Faites également en sorte que votre enfant aille aux toilettes avant de dormir. Dans le commerce, il existe actuellement des appareils dont le principe consiste à réveiller l’enfant lorsqu’il mouille son lit. Mais ces systèmes sont déconseillés par les médecins et les pédiatres. Enfin, si l’enfant est sous prescription médicale pour traiter l’énurésie, il est important de suivre les conseils du médecin quant à la posologie ou au dosage indiqué pour les médicaments.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL