Accueil du site > Sante > Nutrition et sante > Conseils nutrition > La nuit, je grignote et je vide mon frigo...

La nuit, je grignote et je vide mon frigo...

Vous êtes de celles qui, le soir, dévalisent le frigo et les placards de la cuisine … et qui s’en mordent les doigts après. Pourtant, sachez que le fait de grignoter la nuit fait plus grossir que grignoter pendant la journée. Décryptez les raisons de cette petite manie, pour mieux la contrôler.

Pourquoi grignoter la nuit ?

Beaucoup de femmes sont prises d’envie subite après le dîner. Certaines grignotent sans mesure devant la télévision, tandis que d’autres sont capables de se lever, une fois couchées, pour de vraies « descentes » dans le réfrigérateur. Les médecins affirment que cette situation est moins grave pour celles qui ne souffrent pas de boulimie ou celles qui ne sont pas médicalement obèses. En fait, pour la majorité des femmes, cette attitude relève tout simplement d’une réaction de compensation pour se procurer du plaisir, et éventuellement éviter l’anxiété. Ces envies irrépressibles sont aussi et surtout liées à des « conduites restrictives pendant le reste de la journée ». Toutefois, les spécialistes vous mettent en garde : sachez que les extrêmes alimentaires sont vraiment néfastes, se surveiller en fait partie et peut mener à des dérapages comportementaux. Ainsi, la plupart des femmes font attention à ce qu’elles mangent, choisissent des produits allégés, privilégient les aliments peu caloriques afin de maintenir leur poids... mais l’organisme, frustré, se venge et attend son heure. Or, le soir, ou la nuit, il est normal que vous ayez moins le contrôle sur votre corps et vos désirs. C’est le moment pour grignoter !

Grignoter la nuit : quelques conseils à suivre pour l’éviter

Au début, c’est un besoin, ensuite cela devient un plaisir, enfin, l’action devient mécanique. Évidemment, au fil des années, ce comportement est susceptible de ruiner tout l’équilibre alimentaire. Heureusement, ça peut s’arranger. Effectivement, vous pouvez bien entendu mieux gérer ces petites crises qui ne sont, après tout, que de mauvaises habitudes. Il faut savoir qu’il s’agit d’une attitude liée au stress. Alors, gérez votre stress autrement, car vous le savez, manger apaise et calme. Toutefois, il existe d’autres façons de se détendre : quelques minutes de relaxation, une tisane parfumée, un bain ou un livre...Ensuite, pensez à dîner malin. Augmentez vos rations au dîner si vous avez vraiment faim. Enfin, limitez la casse : faites disparaître les laitages riches et très sucrés, le chocolat, les bonbons et les gâteaux trop sucrés. Misez davantage sur les fruits frais, les compotes, les yaourts nature... ainsi, même s’il vous arrive de grignoter la nuit, le résultat ne se verra pas sur le plan diététique et sur votre ligne. Et si, vraiment le problème persiste, s’il est vraiment trop lourd, autant se faire aider soit par un nutritionniste, soit par un psychiatre ou par un psychologue qui vous proposeront alors une thérapie comportementale.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL