Accueil du site > Sante > Therapies > Aromatherapie > Combattre la grippe par l’aromathérapie

Combattre la grippe par l’aromathérapie

Avec la recrudescence des infections virales de toutes sortes, et surtout de la grippe, l’aromathérapie est véritablement remise au goût du jour non seulement dans le cadre de la prévention mais également pour le traitement des infections bénignes.

Les bienfaits de l’aromathérapie

L’aromathérapie est très sollicitée pour se sentir mieux et pour prendre soin de son corps. Actuellement, elle se présente sous des formules aussi attrayantes que les massages aux huiles essentielles ou encore des bains aux essences aromatiques ou encore des crèmes et onguents de toutes sortes aux senteurs apaisantes et enivrantes. Mais saviez-vous, mesdames, que les huiles essentielles contiennent des molécules communément désignées par l’expression mystérieuse « principes actifs » ? Ces molécules participent non seulement à votre détente mais elles sont également très réactives aux virus et autres bactéries usuelles. Les principes actifs agissent sur deux fronts : d’abord, elles affaiblissent les agents pathogènes, et parfois, arrivent même à les faire disparaître. Ensuite, elles fortifient les cellules responsables de la défense de notre organisme.

Dans un cadre généraliste, les huiles essentielles sont fréquemment utilisées pour leurs propriétés anti-inflammatoires, antivirales, et antimycosiques, notamment dans les cas de douleurs ou migraines, troubles nerveux dont l’insomnie, l’anxiété, et dans les cas de difficultés respiratoires, circulatoires et digestifs. Concernant le traitement, les huiles essentielles sont proposées sous diverses posologies : par voie orale, par onction cutanée, par diffusion aérienne pour les inhalations ou bien par des bains aromatiques. Cette diversité et cette facilité d’emploi sont parmi les meilleurs arguments qui plaident en la faveur du traitement aux huiles essentielles. Notons au passage l’aspect exclusivement naturel des produits qui réduisent autant que faire se peut les risques de subir des effets secondaires indésirables.

L’aromathérapie : mode d’emploi

Avant tout sachez qu’en tant que médication, l’utilisation des huiles essentielles est soumise à des réglementations de sécurité. Prenez le temps de consulter un aromathérapeute qui vous guidera dans votre choix et vous renseignera sur la meilleure façon d’entreprendre votre traitement : choix du produit, mode d’administration et surtout le dosage à respecter pour un effet optimal. Évitez d’en abuser car en tant que produit actif, une surdose pourrait engendrer une toxicité néfaste pour l’organisme. Mais contrairement aux médicaments usuels, le risque est rarement léthal et ne laisse pas de séquelles.

L’huile de Ravensare est souvent recommandée pour ses propriétés désinfectantes et pour ses bienfaits sur le système respiratoire, ou bien vous pourrez opter pour de l’huile essentielle de citron pour faire plus simple tout en gardant les mêmes effets. Les huiles essentielles obtenues de la cannelle et de l’eucalyptus servent généralement contre les maux de tête et atténuent l’écoulement nasal. Contre la toux, les huiles essentielles de cyprès, de pin sont vivement recommandées. Bref, plus d’une vingtaine d’huiles essentielles ont des effets significatifs sur les symptômes de la grippe, alors, n’hésitez surtout pas à recourir à ce moyen naturel pour combattre efficacement la grippe et ses désagréments.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL