Accueil du site > Sante > Grossesse > Santé du bébé > Grossesse et alimentation attention aux risques d’un enfant en (...)

Grossesse et alimentation attention aux risques d’un enfant en surpoids

Pour limiter les risques d’un enfant en surpoids, quelques règles spécifiques d’alimentation s’imposent. Suivez le guide.

L’obésité chez l’enfant : limitez les risques !

À l’heure actuelle, l’obésité touche près de 10 % des enfants et malheureusement, le chiffre n’est pas prêt de baisser. Considérée comme une véritable épidémie, l’obésité touche dès le plus jeune âge et inquiète de plus en plus de parents. Récemment, des recherches ont permis de constater que l’alimentation de la future maman tout au long de la grossesse influence beaucoup sur le poids de son bébé à la naissance. Ainsi, une alimentation mal équilibrée pourrait non seulement être à l’origine d’un gain de poids chez la future maman, mais ceci serait également à l’origine d’une obésité chez le futur bébé. Cela serait tout simplement lié au fait que le développement du foetus dépend en grande partie de l’alimentation de la future maman.

Surveillez votre alimentation pour éviter un futur bébé en surpoids

Pendant toute sa grossesse, la future maman a toujours tendance à manger plus et peine à contrôler son alimentation. Pourtant, on le sait très bien, faire un régime pendant cette période peut présenter des risques à la fois pour la santé de la future maman et pour le bon développement et la croissance de son foetus. À ce stade, il convient de vous imposer quelques règles d’alimentation afin d’éviter les carences. Souvent, il s’agit de doubler l’apport calorique et miser sur la consommation de certains nutriments essentiels, sans rappeler qu’il reste très important de privilégier une alimentation saine et équilibrée pendant toute la grossesse. Cependant, une femme enceinte ne doit pas décider seule de débuter un régime, seul le médecin est à même de prescrire le régime qui lui est adapté.

Prenez soin de votre alimentation pendant l’allaitement

Sur le banc des accusés figure également l’allaitement qui lui aussi, agirait sur le poids d’un bébé. Une fois encore, le lait maternel est étroitement lié à l’alimentation de la mère dans les mois qui suivent l’accouchement. En cause, les acides gras insaturés provenant des aliments riches en graisses hydrogénées qu’on retrouve habituellement dans les viennoiseries, dans des huiles végétales comme l’huile de soja ou l’huile de tournesol, dans les noix de cajous ou les amandes, ainsi que dans la plupart des produits laitiers. Consommés à forte dose, la maman expose son enfant à des risques cardio-vasculaires ou de diabète type 2, sans compter les importants troubles respiratoires et l’hypertension artérielle. Encore une fois, une meilleure maîtrise et un contrôle de son alimentation sont nécessaires pour éviter les problèmes.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL