Accueil du site > Sante > Massage > Huiles essentielles > L’huile essentielle d’ylang-ylang

L’huile essentielle d’ylang-ylang

L’ylang-ylang, dont le nom scientifique est « Cananga odorata », est un arbre tropical de la famille des Annonacées, se caractérisant par ses fleurs en forme d’étoiles jaunes entourées de magnifiques feuilles persistantes et de branches noueuses.

Tout ce que vous voulez savoir sur l’huile essentielle d’ylang-ylang

Originaire des Philippines, l’ylang-ylang est introduit dans les archipels des Comores en 1909, et s’est répandu ensuite dans les îles de l’Océan Indien. Ses fleurs matures dont le fond est teinté de rouge peuvent être cueillies à la main. Son huile essentielle est extraite à partir de ces fleurs arrivées à maturité. Il est à noter que Madagascar et les Comores demeurent les principaux producteurs mondiaux de cette huile particulière. L’extraction eut lieu pour la première fois en 1946 avec une production annuelle de 10tonnes, un nombre qui est multiplié par dix actuellement. Il existe cinq fractions d’huile essentielle d’Ylang-ylang selon les étapes de distillation ; la qualité extra supérieure étant la plus concentrée et évidemment la plus parfumée.

L’huile essentielle d’ylang-ylang, surtout la qualité extra supérieure, est strictement réservée aux adultes sous la prescription d’un aromathérapeute. À cause de sa forte concentration, elle est fortement proscrite aux femmes enceintes ou allaitant. Le produit est particulièrement agressif pour les yeux et les muqueuses, c’est pourquoi il ne faut pas le laisser à la portée des enfants.

Les bienfaits de l’huile essentielle d’ylang-ylang

-  Grâce à ses vertus naturelles, l’huile essentielle d’ylang-ylang a souvent été considérée comme la reine des huiles essentielles. Elle est la plus recherchée pour les parfumeurs, et sa douce fragrance exotique lui procure une place importante dans l’univers de la parfumerie. De leur côté, les aromathérapeutes discernent en mieux ses atouts dans le domaine de la thérapie.
-  L’huile essentielle d’ylang-ylang trouve également son intérêt dans d’autres domaines. Les Mahorais l’emploient par exemple depuis toujours pour l’entretien de la peau et de la chevelure. Versée dans des crèmes ordinaires, elle donne un bel éclat à la peau et dans un shampooing, quelques gouttes seulement favorisent la pousse des cheveux. Si vous avez des ongles fragiles, ils ont sûrement besoin d’un coton imbibé d’essence d’ylang-ylang.
-  Parallèlement, l’essence est reconnue pour être sédative et relaxante. En 2003, des études menées en Corée ont mis en évidence ses effets positifs et pertinents sur l’humeur et l’état physiologique. On a constaté que les individus qui ont inhalé l’essence de l’huile essentielle d’ylang-ylang ont éprouvé un changement perceptible d’humeur. Les tensions internes disparaissent en un rien de temps pour laisser place à la sérénité, diminuant ainsi la fréquence des pouls. C’est pour cette raison qu’elle est fortement indiquée aux personnes anxieuses et/ou ayant des troubles de sommeil.
-  Les Thaïlandais lui ont également découvert une action antispasmodique sur les cellules musculaires lisses qui forment le myocarde et les vaisseaux sanguins. De la sorte, l’essence végétale augmente le volume de ces derniers et diminue les risques de tensions artérielles et des palpitations.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL