Accueil du site > Sante > Grossesse > L’eau, c’est la vie !

L’eau, c’est la vie !

S’il faut vivre d’amour au cours de sa grossesse, il faut également vivre d’eau fraîche ! En effet, bébé est comme un poisson dans l’eau, élément qui constitue près de 75 % de son poids corporel. L’eau est donc encore plus indispensable...

L’eau et la grossesse

Au cours de la grossesse, l’augmentation du poids corporel provient, pour une grande part, d’un accroissement de plusieurs litres d’eau retenus dans le corps. En effet, environ 60 % du poids gagné est constitué d’eau. Les besoins hydriques sont donc très importants. L’eau assure en fait l’augmentation du volume sanguin maternel, un facteur essentiel pour fournir au placenta une circulation suffisante. L’eau constitue aussi l’élément majeur des tissus foetaux et du liquide amniotique qui joue un rôle fondamental dans le développement et la protection du foetus. Ce que la maman boit se ressent donc directement sur le volume du liquide amniotique. Par ailleurs, il faut compenser les pertes inévitables, et tout à fait normales, liées à la respiration, à la transpiration, la digestion et l’élimination des urines. C’est pour tout cela que la future maman doit boire abondamment tout au long de la journée.

L’eau, laquelle choisir

La femme enceinte peut boire de l’eau du robinet, de l’eau de source, de l’eau minérale ou encore de l’eau gazeuse. Les nutritionnistes conseillent toutefois une eau minérale naturelle, faiblement minéralisée, et particulièrement pauvre en sodium. Mais les eaux riches en calcium, à plus de 150 mg/l, et/ou en magnésium, à plus de 50 mg/l, sont particulièrement indiquées pour la croissance de bébé. Les eaux calciques présentent l’avantage de compléter les apports plus élevés au cours de la grossesse, avec un calcium d’aussi bonne qualité que celui du lait. Les eaux qui contiennent une bonne teneur en magnésium constituent, quant à elles, un bon moyen de prévenir les crampes musculaires, phénomène fréquent chez la future maman. La teneur en nitrates gagnera à être la plus faible possible, en dessous de 10 mg par litre.

L’eau, à quel rythme ?

Enceinte, les besoins en eau sont importants, aussi bien pour vous que pour bébé. Il est donc important de boire, beaucoup plus que d’habitude car la consommation se fait maintenant pour deux. Il est essentiel de boire, même sans avoir soif, en répartissant les prises tout au long de la journée. Par exemple, prenez un grand verre le matin et un autre le soir au coucher, deux verres au cours de chaque repas, et un à deux verres d’eau toutes les heures, entre les repas. La tâche vous semble difficile ? Un conseil : placez chaque matin sur la table de la cuisine, de la salle à manger ou du bureau, une bouteille d’un litre et demi d’eau, voire 2 litres. Si la bouteille est vide le soir, c’est que vous avez accompli votre devoir. À part tout cela, sachez que l’eau peut être consommée sous plusieurs formes : soupe, jus de fruits, tisane, thé...




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL