Accueil du site > Beaute > Esthetique > Chirurgie du corps > Mésothérapie, l’arme secrète anti-capitons

Mésothérapie, l’arme secrète anti-capitons

Paraître plus jeune fait partie des priorités des femmes soucieuses de leur apparence physique. Grâce à la mésothérapie, vous pourrez atteindre cet objectif avec plus de plaisir et d’efficacité.

Qu’est-ce que la mésothérapie ?

Retarder l’horloge biologique pour ne pas paraître son âge est parfois difficile à réaliser. Le résultat éphémère des crèmes anti-âge et les imperfections de la chirurgie esthétiques représentent parfois autant de mal que de bien pour le patient. C’est pour mettre un terme à ce compromis que les spécialistes ont inventé la mésothérapie. Elle est présentée au même titre que les autres méthodes anti-capitons comme la liposuccion, les lasers ou encore les ultra-sons. En pratique, elle consiste à injecter un produit riche en agents actifs anti-cellulite, par voie sous-cutanée. Comme il s’agit d’une technique médicale spécialisée, la mésothérapie doit être effectuée par un médecin.

La mésothérapie, comment ça marche ?

La mésothérapie a vraiment séduit les amateurs de soins anti-capitons. Efficace, elle régule les problèmes au niveau de la micro-circulation sanguine et permet d’effacer visiblement l’aspect peau d’orange. Avant le traitement, le patient doit effectuer un entretien avec son médecin traitant. C’est l’occasion pour ce dernier de conclure un diagnostic susceptible d’éviter d’éventuels effets secondaires. Lors de la séance proprement dite, la zone cible est désinfectée avant l’injection d’un produit riche en vitamines, en minéraux et en caféine. La séance dure généralement une vingtaine de minutes. Il faut environ jusqu’à dix séances pour éliminer définitivement les capitons. L’intervalle entre chaque séance est d’une semaine environ. Prévoyez également quelques séances tous les trois ans lorsque l’effet de la mésothérapie commence à se dissiper.

Les différentes techniques utilisées en mésothérapie

Selon le niveau des capitons, la mésothérapie peut se limiter au niveau superficiel ou, dans le cadre d’un traitement plus radical, s’appliquer en profondeur. Dans le premier cas, la méthode utilisée est appelée communément intradermique superficielle. Elle consiste en une injection de produits anti-capitons à seulement 2 mm de la surface cutanée. Pour les patients souffrant d’autres pathologies ou suivant une rhumatologie, un traitement plus profond s’avère plus approprié. Pour cela, l’injection est réalisée à une dizaine de millimètres de la surface de la peau. Quelle que soit la technique utilisée, le suivi de quelques règles d’hygiène et de sécurité est essentiel pour un résultat optimal.




  • Coloration, soins des cheveux, astuces coiffure et photos de coupes de cheveux...

    COIFFURE
  • Découvrez les nouveaux parfums, les nouvelles tendances parfums. Quelle senteur vous séduira ? Parfum d’été, Parfum d’hiver, Parfum (...)

    PARFUMS
  • Soins du corps : Apprenez à prendre soin de vous, faite attention à votre corps. Des conseils pour se sentir bien et en (...)

    SOINS DU CORPS
  • Fière de votre corps mais pas assez, un dossier complet sur la chirurgie esthétique...

    ESTHETIQUE