Accueil du site > Sante > Nutrition et sante > Alimentation bio > La poire, le fruit de l’hiver par excellence

La poire, le fruit de l’hiver par excellence

Salée, sucrée, en entrée ou en dessert, la poire est un fruit au pouvoir rafraîchissant et excellent pour la ligne.

La poire pour la santé

Appartenant à la famille de la pomme ou de l’abricot, la poire fait partie des fruits originaires de l’Asie centrale et d’Europe Ocidentale. Chez les Grecs, la poire est considérée comme « le fruit des Dieux. » Ce sont les Romains qui ont développé sa culture en effectuant des croisements et des greffons d’où l’obtention de nombreuses variétés de poires. En Europe, la poire est également un fruit royal, car il est reçu en cadeau avec une coupe de champagne par les souverains. De nos jours, la poire se décline sous des milliers de variétés, dont les plus connues sont l’Alexandrine, la Beurre Hardy, la Louise Bonne, la Comice, la Passe Crassane et la nouvelle variété : l’Angélys. Ces poires sont des fruits d’hiver et se retrouvent sur le marché entre septembre et décembre.

La poire est un fruit riche en eau, peu calorique soit 85 calories pour 180 g. Elle constitue un excellent dessert ou un en-cas. Gorgée d’eau, la poire renferme de grandes quantités de minéraux et d’oligo-éléments. Elle permet de couvrir les besoins quotidiens en potassium, en calcium et en magnésium. Elle est également une source de fer, un nutriment essentiel pour assurer le bon fonctionnement des cellules. Ce fruit est également riche en vitamine C, en carotène et en vitamine E. Ces antioxydants permettent de protéger les cellules des radicaux libres. La poire possède aussi un taux d’acide folique élevé, indispensable pour le fonctionnement neuromusculaire. La poire est source de fibres, favorisant le transit intestinal.

La poire en cuisine

Les poires d’automne et d’hiver se choisissent légèrement vertes et fermes, car elles s’affinent à l’air libre. Mûres à point, ces poires se consomment nature, car elles sont fondantes. Elles peuvent se déguster à n’importe quel moment de la journée. Elles accompagnent les plats salés en étant crues ou cuites : dans les salades composées, avec des carottes râpées, des noix et du fromage. Elles se marient délicieusement avec la volaille, les viandes blanches, le gibier en les poêlant dans du beurre. Avec les noix de St-Jacques ou le foie gras, elles apportent un raffinement aux plats. Dans une version sucrée, les poires se déclinent en salades de fruits, en gâteaux, en chaussons, en tartes ou en Bavarois. Avec le chocolat, elles sont de vrais délices.

Ces poires d’hiver se conservent une semaine sur la table de la cuisine pour devenir plus matures. En les plaçant dans le bac à légumes du réfrigérateur, elles deviennent plus mûres. Le froid accélère le processus de maturation. Dès qu’elles sont mûres, elles se consomment dans la journée. Si vous décidez de les couper, vous pouvez les arroser de jus de citron pour éviter l’oxydation. Pour les conserver toute l’année, vous pouvez les mettre dans des bocaux, nature, au sucre, au sirop ou au vin. Vous pouvez également les transformer en confitures ou séchées en les coupant et en les plaçant quelques heures dans le four tiède. Entreposez-les ensuite dans des boîtes métalliques et hermétiques.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL