Accueil du site > Sante > Sexualité > Contraception > Quelle contraception choisir ?

Quelle contraception choisir ?

La méthode de contraception s’utilise pour prévenir d’une éventuelle grossesse. Elle concerne surtout la femme bien que cela soit une histoire de couple. Pour le moment, seul le préservatif existe pour l’homme. Comment choisir alors parmi le stérilet, l’anneau vaginal, la pilule ou le patch ? Voici quelques conseils.

Les méthodes hormonales

Les méthodes hormonales consistent à créer des barrières à l’intérieur de l’appareil génital féminin. Elles cherchent à refuser l’accès de l’ovule aux spermatozoïdes. La pilule contraceptive est la plus utilisée, elle empêche l’ovulation. Elle est efficace jusqu’à 99% si les règles de prise quotidienne à heure fixe sont bien respectées. Son utilisation doit être suivie par un médecin afin de déterminer la pilule la mieux adaptée à chaque femme. Pour le patch contraceptif, il se colle sur la peau au niveau des cuisses ou des hanches. Il diffuse les mêmes œstrogènes et progestérones que la pilule et se change toutes les semaines.

Une autre méthode hormonale est aussi la piqûre intramusculaire. Elle n’est pas très courante et est surtout réservée aux femmes qui ont un trouble de mémoire et qui ont déjà eu des enfants. On injecte des progestérones mensuellement ou trimestriellement. Le bémol de cette technique est le retard dans la reprise de la fertilité. L’implant quant à lui consiste en l’administration pendant une période donnée de progestatifs continue dans le sang à l’aide d’un petit bâtonnet. Il se place sous la peau du bras par intervention chirurgicale pour une efficacité de trois ans. Il est aussi conseillée pour les femmes qui ne tolèrent pas les œstrogènes.

Les autres

Le préservatif est la plus facile à utiliser et il protège aussi des maladies sexuellement transmissibles. Son taux d’efficacité est de 98% s’il est accompagné par l’utilisation d’un spermicide par la femme. Pour l’anneau vaginal, il se place à l’intérieur du vagin pour bloquer l’accès aux spermatozoïdes. Il est conseillé aussi que la partenaire emploie un produit anti-spermatozoïdes. Les spermicides qui se combinent à presque toutes les autres méthodes sont des mousses ou gels, des substances chimiques qui tuent les gamètes mâles. Ils sont appliqués dans le vagin avant tout rapport sexuel, ils forment une barrière protectrice au niveau du col de l’utérus.

Il existe aussi un autre mécanisme de prévention de la grossesse qui consiste à introduire une petit membrane souple en caoutchouc à l’intérieur du vagin. C’est le diaphragme. Il recouvre le col de l’utérus et empêche les spermatozoïdes d’entrer. Il n’est pourtant pas très fiable ni pratique et ne s’utilise presque plus. Le stérilet quant à lui existe sous deux formes : en cuivre ou en plastique mais les derniers sont les plus conseillés. En forme de T, ce petit objet se place dans l’utérus par le médecin uniquement. C’est une technique fiable et il suffit de vérifier la position du cordon pour connaître son bon emplacement.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL