Accueil du site > Sante > Nutrition et sante > Conseils nutrition > Le raisin : esthétique et santé

Le raisin : esthétique et santé

Encore un aliment remarquable par ce qu’il apporte au corps humain. Les effets du raisin sur la santé et ses utilisation en matière d’esthétique sont nombreuses.

Le raisin est le deuxième fruit le plus cultivé au monde après l’orange. Il se présente sous forme de grappes avec de nombreux grains. Il existe un choix large de variété de raisin blanc ou de raisin noir. Pour les raisins noirs, nous avons le muscat de Hambourg et le cardinal qui a une peau plus épaisse et des grains assez gros. Côté raisins blancs, le chasselas est sans doute le plus sucré, la variété Alphonse Lavallée donne des grappes volumineuses aux gros grains mais avec un goût moins prononcé, et enfin l’italia a les plus grandes grappes du marché avec des gros grains croquants et juteux.

C’est l’un des fruits les plus caloriques (72kcal pour 100g) après la banane, il est donc source d’énergie. Sa richesse en potassium et en fibres en font un excellent laxatif. De plus sa teneur en minéraux, en glucose et en vitamines A et B font du raisin un fruit riche et complet. Laissez-vous dont tenter par quelques grappes lorsque la saison le permet.

Sur un plan esthétique, les pépins de raisin arrivent en tête de gondole devant toutes les vitamines pour aider à lutter contre le vieillissement. Les polyphénols ou OPC situés au cœur des grains de raisin, sont très utilisés dans le monde de la cosmétique, car ils luttent contre les radicaux libres, responsables à 80% du vieillissement de la peau. De plus, la vitamine PP, présente dans le raisin et dans ses pépins, est excellente pour le teint et pour la prolongation du bronzage.

Ensuite, comme nous le savons tous, c’est à partir de la fermentation du raisin que l’on fabrique le vin. Et « boire un petit coup c’est agréable » à condition de se limiter ! Les médecins en recommandent même sa consommation pour la santé, mais à hauteur de deux verres par jour. D’après une étude menée dans les années 1990, nous avons comparé la France aux pays Anglo-saxons, qui présente a priori les mêmes dangers face aux maladies cardiovasculaires que ces derniers. Mais le fait est qu’en France, la mortalité due aux maladies cardiovasculaires est faible et cela s’expliquerait par la consommation de vin. C’est ce que l’on a appelé le paradoxe français.

En effet, le resvératrol, contenu dans certains vins serait protecteur pour les vaisseaux et le cœur. A faible dose, le vin augmente le « bon » cholestérol. Et puis les français et le vin c’est une grande histoire d’amour.

Mais attention à ne pas tomber dans l’excès ! Même si la tradition française veut que tout français qui se respecte boive du vin, le tout est de trouver la juste limite pour que l’alcool ne devienne pas un problème pour votre santé.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL