Accueil du site > Sante > Grossesse > Santé de la maman > Le sport durant la grossesse

Le sport durant la grossesse

Le sport n’est pas interdit aux femmes enceintes. Si vous n’en pratiquiez pas avant, c’est une bonne occasion de commencer et d’en faire une activité quotidienne. A l’inverse, si vous exerciez déjà une pratique sportive, vous pouvez continuer, sauf dans le cadre de disciplines à risques.

Sport et grossesse sont-ils compatibles ?

Ces deux là ne sont pas incompatibles, mais il faut savoir respecter certaines règles élémentaires de sécurité. Tous les sports qui entraînent des chutes et des coups sont évidemment à bannir pendant un long moment. Renoncez aux sports violents qui nécessitent des efforts intenses. Evitez les sports collectifs, même avec des amis. Il y a toujours des risques de coups et ces derniers peuvent provoquer des contractions, fausses couches ou des accouchements prématurés. Le ski, l’athlétisme, l’équitation sont également à éviter pendant votre grossesse et même quelque temps après.

Privilégiez plutôt les activités douces comme la marche ou la natation. Nager est un excellent exercice qui ne demande pas beaucoup d’efforts. Mais la natation permet de se détendre en évitant les contacts directs. Avec cette activité, la future maman se relaxe et apprend à entretenir les muscles de son ventre tout en améliorant sa respiration. Quant à la marche, à condition de ne pas s’engager dans un trecking, elle entretient la forme. Elle facilite la circulation sanguine. Elle aide aussi à développer le dynamisme de la femme enceinte, en ayant une action bénéfique sur l’esprit, tout comme le yoga.

Sport et grossesse : oui mais avec modération

Que vous soyez une sportive depuis longtemps ou non, la grossesse n’est pas un prétexte pour arrêter de bouger. La sédentarité encourage la fatigue. Le sport aide la maman à équilibrer son poids, et à entretenir son dynamisme. La pratique sportive peut également se révéler utile lors de l’accouchement. Une activité sportive réduira les différentes tensions inhérentes à la grossesse comme le mal de dos, et des articulations. Grâce à quelques exercices, vous pourrez renforcer votre sangle abdominale et le plancher pelvien. Cela vous permettra de retrouver rapidement votre ventre initial après l’accouchement.

L’effort physique, même à faible dose, régule la circulation sanguine et augmente l’oxygénation, ce qui est parfait pour soulager les jambes lourdes et éviter les éventuelles varices. Si vous êtes une adepte du fitness, orientez-vous plutôt du coté de la gymnastique douce. La pratique sportive durant la grossesse permet une prise de poids relativement moins importante et une perte plus rapide. Quoi qu’il en soit, ne franchissez pas certaines limites. Évitez l’essoufflement, il s’agit d’un signe de mauvaise oxygénation. Au-delà de 20 semaines, sachez que toute activité se pratiquant dur le dos est à éviter.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL