Accueil du site > Sante > Sexualité > Contraception > La stérilisation féminine

La stérilisation féminine

La stérilisation féminine est une méthode de contraception définitive. Il s’agit d’une stérilisation à visée contraceptive, elle nécessite une opération chirurgicale, mais peut également être pratiquée de façon plus simple sans anesthésie générale et sans passer par la chirurgie. La stérilisation féminine a pour but principal d’empêcher la grossesse.

La stérilisation féminine : la juridiction y afférente

La stérilisation féminine est autorisée par la loi du 4 juillet 2001. Elle est conditionnée par certaines exigences selon lequel elle ne peut être pratiquée que sur une personne majeure ayant exprimé une volonté délibérée. La stérilisation féminine peut également être pratiquée après consultation chez le médecin spécialiste ou le gynécologue qui est tenu d’informer la personne intéressée des conséquences irréversibles, ainsi que des risques médicaux résultant de l’intervention. La personne intéressée dispose d’un délai de réflexion d’environs de quatre mois avant l’intervention pour lui donner le droit de se rétracter.

La stérilisation féminine : La ligature

La ligature des trompes est une opération chirurgicale de stérilisation féminine qui permet aux femmes d’adopter une méthode de contraception permanente. Elle consiste à réguler ou à contrôler la naissance par le biais d’une chirurgie d’un quart d’heure réalisée sous anesthésie générale. La ligature des trompes peut être effectuée après un accouchement ou une césarienne. Elle se fait généralement par cœlioscopie. En d’autres termes, des instruments miniatures et une caméra de petite taille sont introduits dans le bas de l’abdomen. L’opération chirurgicale nécessite une hospitalisation de 24 heures à 48 heures. Elle est ensuite assortie d’un repos d’une semaine pour éviter les éventuels risques d’infection ou de mauvaises cicatrisations. La stérilisation féminine par ligature est une méthode de stérilisation immédiate.

La stérilisation féminine : La chirurgie sans scalpel

Il existe une méthode alternative à la stérilisation féminine par chirurgie. Il s’agit de la méthode Essure qui est en plein essor depuis l’année 2000.Cette pratique est un procédé de contraception définitive. Elle consiste à placer un implant à l’intérieur des trompes de Fallope de l’utérus. Cette opération est réalisée par voies totalement naturelles. C’est pourquoi elle se définit également par une méthode de stérilisation tubaire par voie hystéroscopique. À la différence de stérilisation féminine classique, la stérilisation féminine sans scalpel consiste à glisser dans le vagin puis faire remonter dans l’utérus une sonde munie d’une caméra miniature. Est ensuite inséré dans les orifices des trompes de Fallope un implant de quelques millimètres conditionné sous forme de ressort.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL