L’andropause

Parlons de l’andropause et les traitements correspondants.

L’andropause

L’andropause désigne l’ensemble des symptômes physiologiques et psychologiques marquant la baisse de testostérone chez certains hommes vers l’âge de 45 à 65 ans. Les symptômes de l’andropause sont différents et peuvent être accompagnés de plusieurs difficultés, allant de la diminution d’énergie, de la baisse du désir sexuel jusqu’au trouble d’érection. D’éventuels problèmes comme les troubles d’insomnie, transpirations excessives, prise de poids peuvent aussi apparaître par la descente de la production d’hormones sexuelles. Lorsque les femmes sont concernées par la ménopause, les hommes vieillissants ont eux aussi l’andropause. Toutefois, il est à signaler que l’andropause ne signifie pas l’arrêt de fertilité chez un homme, malgré ce déclin hormonal. Ce dernier est partiel, progressif et inconstant.

C’est-à-dire, la production de testostérone commence à baisser environ à partir de la quarantaine, avec une diminution plus ou moins légère annuellement par la suite. Tandis que les hormones chez les femmes lors de la ménopause, chutent de manière très significative sur une certaine période. Il a été démontré par les études que la plupart des hommes vers les soixantaines possèdent un taux de testostérone moins élevé que celui des jeunes hommes.

Les traitements de l’andropause

On a vu qu’il s’agit d’une question de testostérone. La testostérone est l’hormone sexuelle prépondérante, fabriquée chez l’homme par les testicules. Elle est responsable de l’apparition des caractères sexuels masculins à la puberté, elle agit sur plusieurs fonctions et a une importante influence sur l’existence de l’homme. La testostérone est liée à la vitalité et la virilité de l’homme . Elle maintient la santé des os et la fermeté des muscles, et elle stimule la production du sperme et des globules rouges.

On peut également prévenir l’andropause dans certains cas. Il s’agit d’atténuer l’impact des symptômes en adoptant un mode de vie sain vu qu’il a une influence sur le taux de testostérone. Côté traitement de l’andropause, le médecin doit bien évaluer et s’informer sur les différents symptômes rencontrés et leurs intensités chez le patient afin de retrouver le traitement convenant. Du fait que les symptômes peuvent ne pas être liés à l’andropause, mais à d’autres troubles ou maladies comme la dépression, les effets secondaires des médicaments, anémie, problèmes de circulation sanguine, etc. Des traitements sont possibles, après avoir fait différents tests sanguins ou autres. Lorsque le problème érectile est le principal symptôme, la prise d’un inhibiteur de la phosphodiestérase de type 5 : Viagra, Levitra, Cialis sont souvent à considérer. Toutefois, certains hommes devraient consulter un psychologue ou un sexologue selon chaque cas. Si une déficience en testostérone est diagnostiquée, un traitement hormonal à la testostérone peut être entrepris, et d’ailleurs, il semble être le seul traitement médicamenteux offert actuellement.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL