Accueil du site > Beaute > Soins du corps > Conseils soins corps et peau > Le tatouage au henné noir : attention aux effets secondaires (...)

Le tatouage au henné noir : attention aux effets secondaires !

Véritable bijou temporaire, le tatouage au henné permet de mettre en valeur nos mains, nos pieds ou autres parties de notre corps grâce à de jolis motifs. Mais cette pratique n’est pas sans risque, il faut faire attention !

Le tatouage au henné : de la tradition à l’effet mode

Au départ, le tatouage au henné était uniquement réservé aux femmes musulmanes. Son origine remonterait à quelques milliers d’années en Mésopotamie où les Hébreux et les Égyptiens en faisaient usage. Il était utilisé à des fins religieuses et esthétiques.

Ce tatouage fait de plus en plus d’adeptes actuellement car d’une part, on ne le garde que trois semaines au maximum. D’autre part, son application est indolore et on a une grande liberté de choix des motifs : tribal, animaux, symboles, ... D’ailleurs, nous sommes nombreux à aimer les motifs orientaux, toujours « tendances » !

Le henné noir : un produit à risque.

Le henné est tout d’abord un produit naturel que l’on obtient à partir de feuilles séchées réduites en poudre. Habituellement, une préparation à base de henné, d’eau et de jus de citron ou d’eau de rose suffisent pour un tatouage en bonne et due forme. Le jus de citron est parfois remplacé par une huile essentielle de fleur d’oranger par exemple, afin que le tatouage soit plus résistant face au temps.

La couleur naturelle du henné varie de l’orange au rouge brun. Mais tout le monde le sait, pour être beau et captivant, un tatouage devrait être de couleur sombre. C’est pour cette raison que les tatoueurs choisissent de renforcer la teinte du henné avec du paraphénylène diamine (PPD). Cette substance chimique entre dans la composition de plusieurs produits cosmétiques et capillaires. Le henné naturel rehaussé par le PPD donne naissance au « henné noir ». Les conséquences de son utilisation ne sont pas des moindres pour notre peau.

Il est de plus en plus fréquent que la quantité de PPD ajouté au henné dépasse la moyenne autorisée. La peau réagit en conséquence car elle ne peut supporter une forte dose. Dans les jours suivants la pose du tatouage, une réaction allergique peut se produire et s’aggraver au fil du temps. On peut même noter l’apparition d’un eczéma dont les cicatrices peuvent devenir permanentes.

A terme, la réaction allergique peut provoquer une hypersensibilité de la peau. Il faut donc se méfier des tatouages au henné paraissant trop noir et toujours se renseigner avant de s’en faire poser un. De même, il déconseillé de faire cela sur "un coup de tête" à la plage par exemple. Vous risquez d’avoir de mauvaises surprises.




  • Coloration, soins des cheveux, astuces coiffure et photos de coupes de cheveux...

    COIFFURE
  • Découvrez les nouveaux parfums, les nouvelles tendances parfums. Quelle senteur vous séduira ? Parfum d’été, Parfum d’hiver, Parfum (...)

    PARFUMS
  • Soins du corps : Apprenez à prendre soin de vous, faite attention à votre corps. Des conseils pour se sentir bien et en (...)

    SOINS DU CORPS
  • Fière de votre corps mais pas assez, un dossier complet sur la chirurgie esthétique...

    ESTHETIQUE