Accueil du site > Sante > Psychologie > Bien etre personnel > Comprendre et vaincre la timidité

Comprendre et vaincre la timidité

Peu inquiétante à petite dose, poussée à un certain point, la timidité peut constituer un réel handicap social difficile et exaspérant à vivre dans le quotidien. Pourtant, des solutions existent.

La timidité, une sensation que l’on connait tous

Tandis que certains s’intègrent tout naturellement dans un groupe et engagent plus facilement la conversation avec des inconnus, d’autres prennent plus de temps à aller vers les gens, les plus timides préfèrent parfois s’isoler et se ménagent même pour diminuer les occasions d’être confrontés aux inconnus. Une personne timide ne se reconnaît pas forcément par son sourire gêné, son regard fuyant ou au rougissement de son visage. On peut tout à fait être timide et apparaître froid, rigide et insensible pour dissimuler son anxiété. Selon une étude réalisée par le magazine Top Santé, près de 60% des Français s’estiment timides. Il existe en effet des situations où même les plus confiants s’embarrassent facilement comme à un examen oral ou lors d’un discours en public par exemple. Cependant, une timidité permanente peut être le signe d’un malaise intérieur pouvant empêcher une personne de s’épanouir et d’être heureuse !

Les causes de la timidité

La timidité n’est pas une maladie, il s’agit d’un trait de caractère qui se manifeste plus ou moins selon l’émotion ressentie. Jérôme Kagan, l’un des pionniers du développement psychologique de l’Université de Harvard estime que la timidité aurait un héritage physiologique. Selon lui, près de 20% des enfants seraient disposés à la timidité et sont ainsi beaucoup plus impressionnables que d’autres. Par ailleurs, l’environnement joue également un rôle important dans le développement de la timidité : des parents trop timides ou trop sévères ou au contraire, des parents qui tendraient à excessivement idéaliser leur enfant ou des parents plutôt distants pourraient inconsciemment entrainer leur enfant à rencontrer des difficultés à gérer une relation et à s’affirmer plus tard. Bien entendu, la timidité est aussi le résultat d’une expérience vécue dans le passé : une humiliation, une moquerie, un échec très difficile à vivre peuvent être à l’origine d’une timidité durable.

La timidité n’est pas une fatalité

La timidité est un sentiment qui se travaille dans le temps. Bien entendu, la meilleure solution pour vaincre la timidité est de faire l’effort d’aller vers les autres. C’est en se frottant aux autres qu’on apprend à se sentir plus à l’aise avec eux ! Il ne s’agit pas de changer d’attitude du jour au lendemain, vaincre la timidité est un processus lent qui demande de la patience. Commencez par des choses simples comme dire bonjour à une personne tout en essayant de la regarder dans les yeux par exemple. Autrement, il existe des thérapies cognitives et comportementales comme les différentes thérapies de groupe ou la sophrologie qui ont apporté des résultats très satisfaisants dans le combat contre la timidité : on se soutient mutuellement, on y joue des jeux de rôles, on apprend à s’écouter... Bref, on favorise l’échange et on apprend à maintenir la conversation le plus longtemps possible.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et (...)

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au (...)

    SANTé NATUREL