Accueil > Sante > Psychologie > Bien etre personnel > Anxiété sociale : comment vaincre la peur de parler en public (...)

Anxiété sociale : comment vaincre la peur de parler en public ?

A mesure que l’enfant grandi, il sera progressivement soumis à des responsabilités de plus en plus grandes. Quel que soit la situation dans laquelle il se trouvera, cette responsabilité va logiquement amener l’enfant à tenir un discours en public. Quid de sang froid face aux regards d’autrui ?

Anxiété sociale : pourquoi a-t-on peur de tenir un discours en public ?

L’homme est un être foncièrement social. S’il est continuellement isolé de ses semblables, il lui est impossible de trouver le bonheur. Paradoxalement, le regard d’autrui peut également être un obstacle au développement intérieur de la personne. Cette peur du jugement d’autrui est la principale cause de la phobie sociale chez certaines personnes.

La phobie sociale, appelée aussi anxiété sociale, désigne un trouble psychologique qui peut affecter une personne au cours de sa vie. Elle se caractérise par une angoisse permanente et incontrôlable au moment où le souffrant est exposé aux regards des autres. Quand il doit prononcer quelques mots en public, son trouble se révèlera inéluctablement au grand jour. Au moment de parler, le taux d’adrénaline du phobique social monte progressivement ; son cœur bat à la chamade, sa température s’élève et il commence à trembler. La personne peut ne pas réussir à prononcer un mot et s’il y arrive, ce sera de pire en pire. En effet, sa voix va révéler sa peur et le discours qu’il prononce peut n’avoir aucun sens. L’anxiété sociale est un vrai handicap pour ceux qui en souffrent.

Anxiété sociale : comment y remédier ?

Les psychothérapeutes font la différence entre l’anxiété sociale et la timidité. La timidité est une blessure psychologique qui peut trouver une guérison à mesure que le temps passe. L’anxiété sociale, quant à elle, ne change pas malgré l’évolution du temps. Elle résulte d’un manque de confiance en soi ou d’un manque d’affection durant l’enfance.

Contrairement à la timidité, l’anxiété sociale nécessite un traitement psychologique à court ou à long terme. Ceci est effectivement fonction de l’état de santé du troublé. Le thérapeute va s’atteler à redonner confiance au sujet et à faire valoir ses qualités physiques, intellectuelles et morales. Il va également lui apprendre à contrôler son souffle et à se relaxer. Désormais, il faut savoir que lorsque vous allez tenir un discours en public, il est normal que votre cœur palpite. C’est ce qu’on appelle le trac. Un contrôle du souffle suffit à dissiper ce malaise. Toutefois, si le malaise prend beaucoup de temps à se dissiper et que le cas se produit à chaque fois que vous devez prendre la parole, il est nécessaire de consulter un psychothérapeute car il se peut que vous développiez les symptômes de l’anxiété sociale.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et bonheur.

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise difficile (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les traiter (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au naturel (...)

    SANTé NATUREL