Accueil > Sante > Grossesse > Santé du bébé > Intolérance au lactose chez le bébé

Intolérance au lactose chez le bébé

L’intolérance au lactose est un problème digestif du à un sucre naturellement contenu dans le lait. Pour que l’organisme puisse le digérer, il faut une enzyme appelée lactase, que tous les mammifères ont dès leur naissance. Et ce n’est qu’une fois après le sevrage que l’organisme cesse la production de la lactase. Toutefois, il y a lieu de ne pas confondre l’intolérance au lactose avec l’allergie au lait de vache. Le premier est un problème digestif tandis que le second est une réaction liée au système immunitaire. Certes, les de l’intolérance au lactose symptômes ressemblent à l’allergie liée au lait de vache, mais elles sont limités aux voies gastro-intestinales, selon la quantité ingérée : diarrhée, crampes d’estomac, vomissements et ballonnements.

Intolérance au lactose et allergie au lait de vache : à ne pas confondre !

Il n’y a pas beaucoup de bébés qui développent de l’intolérance au lactose. Cela veut dire tout simplement que les bébés ne sont touchés que rarement par ce problème digestif, parce que le lait maternel contient suffisamment ce composant. Cette intolérance au lactose peut se produire à tout âge et ce sont fréquemment les adultes qui sont les plus atteints. Cette situation est due à la baisse ,voire à la non-consommation de manière régulière de produits laitiers. Bien que l’intolérance au lactose et l’allergie au lait de vache soient totalement différentes, leurs symptômes peuvent se présenter de manière identique, dans les heures qui suivent l’ingestion de produits laitiers. Les plus fréquents sont : vomissements, crampes abdominales, diarrhée, constipation, ballonnements, flatulences ou douleurs. Mais il faut noter que la présentation de l’intolérance au lactose varie d’un enfant à un autre.

Lors de la présentation de l’intolérance au lactose chez un nourrisson, le lactose (hydrate de carbone présent dans le lait de vache) n’est pas décomposé par les lactases (enzymes) et demeure intact dans l’intestin. C’est pour cette raison qu’on rencontre ces symptômes précités auparavant. Quant à l’allergie au lait de vache APLV, les nourrissons y sont exposés suite à des protéines dans le lait de vache ou d’antigènes présents dans le lait maternel.

Intolérance au lactose du bébé : que faire ?

Lorsque le pédiatre atteste que votre bébé présente une intolérance au lactose, des formules sans lait de vache lui seront recommandées. Généralement, il vous est recommandé dans ce cas l’alimentation à base de soya. C’est une protéine complète offrant une quantité aminoacide essentielle à la croissance du bébé. Ainsi, l’intolérance au lactose peut être facilement contrôlée grâce à la modification du régime alimentaire, avec préparation lactée à base de soya, ainsi que des suppléments de lactase prescrits par un pédiatre.

Exclure les produits laitiers et toute autre source de lactose n’est pas faciles étant donné que ces denrées contiennent tous les nutriments indispensables à la bonne croissance de l’enfant. De plus, même certains médicaments utilisent du lactose comme excipient. Le mieux est de ne consommer que des aliments pauvres en lactose. Presque tous les fabricants de laits artificiels proposent de nos jours des produits pour les bébés intolérants au lactose. De ce fait, il est toujours important de noter que tout éventuel changement alimentaire ne doit être fait qu’avec l’approbation d’un pédiatre.




  • Il est nécessaire de vous sentir bien avec vous-même ainsi qu’avec votre entourage pour trouver sérénité et bonheur.

    PSYCHOLOGIE
  • Beaucoup de personnes ont déjà essayé d’arrêter de fumer de nombreuses fois, sans pourtant grand succès. Comment réussir cette entreprise difficile (...)

    TABAGISME
  • Diabète, hypertension, grippe, gastro-entérite…Les maladies font parties intégrantes de notre vie quotidienne. Comment les prévenir et les traiter (...)

    MALADIES
  • L’heure est actuellement aux bio et naturels et la branche de la santé n’est pas épargnée. Qu’est-ce qu’une santé au naturel (...)

    SANTé NATUREL